Artic Cat

Mario Lacroix Auteur : Mario Lacroix 27 Nov 2021

ARCTIC CAT 1963 - Le POLAR 1962 Edgar Hetten. 
En 1962, après avoir construit et vendu un modèle nommé Polar, de couleur rouge, on changera
l’année suivante pour le modèle 100 surnommé Tin Lizzie (pour loisir!) et on en produira une centaine d’unitées. La même année, on produira pour Eugene Roy le Ski-Mobil. Cette compagnie, qui fabrique aussi des réfrigérateurs a Ste Claire, construit des « copies » des modèles Arctic Cat. Des 9 modèles offerts, dans le but de prendre une plus grosse part de marché, dès 1964 on présente rien de moins que 13 modèles différents aux clients éventuels !
Au milieu des années 60, on se lance dans la fabrication d’un VTT à 4 roues motrices. Arctic Cat deviendra ainsi le premier constructeur a présenter ce type de véhicule, par contre, seulement 11 unités vont trouver preneur. Un marché qui reste à développer ! On tentera même le marché de la mini moto hors-route, le modele SSSCAT. MOTO équipé de deux roues motrices. 45 unités seront vendues. 
Les affaires vont tellement bien que l’entreprise se rend vulnérable, trop petite et trop grosse en même temps. Rapidement, on devra ajuster l’administration et la fabrication a de nouveau standards.
En 1965, on nomme un nouveau président: Lowell Swenson , il prendra deux décisions importantes dès le départ: Ne pas congédier d’employés et continuer a utiliser la suspension à glissière. 
1966 est aussi l’année de l’arrivée des Black Panthers et la couleur des machines passe du blanc au noir!. Ce changement de livrée arrivera aussi avec beaucoup d’innovation techniques intéressantes. En effet, on abaisse le centre de gravité, on passe au châssis en aluminium et la cabine ouvre en basculant.

Arctic Cat a toujours été très innovateur dans son approche, en offrant des lignes racées alliant chic et moderne. 
Après une période de grosse cylindrée et de tenue de piste douteuse, causant plusieurs accident de motoneige, on commence a penser a réduire les cylindrées pour revenir a de meilleurs standards de sécurité. Dans la même période, la compagnie présente un tout nouveau modèle destiné aux enfants avec le KITTY CAT en 1972. 
En 1981 Polaris et Arctic Cat signent une lettre d’entente pour opérer une fusion des deux entreprises mais Polaris se retire juste avant l’entente finale et Arctic Cat entrera dans une période sombre, offrant à ses employés, dès 82, de quitter avec un bonus de séparation, n’offrant aucune garantie que les prochains chèques de paye pourraient être honorés. Plusieurs vont montrer une belle solidarité, en décidant de rester. Malheureusement, en février 1982, la faillite est annoncée, avec une lourde dette de $48 millions.
En mai 82, tout juste avant l'encan, Edgar Hetten refuse de voir mourir son bébé. Il empruntera $125,000 Us et achètera plusieurs équipements. Il repartira sous le nom de ARCTCO. 
En 1983 il rachète les compagnies Panther et El Tigre pour reconstruire à partir de ces deux modèles. Et de fil en aiguille le marché reprend, lentement, mais sûrement ! 
Avec le temps et l’expérience, Arctic Cat fabriquera d’excellents VTT et motoneige, mais ils devrons développer d’autres marché dans un futur rapproché, car M. Hetten ne sera pas toujours là pour relever le gros chat des neiges, quand il tombe…


Mario Lacroix

Galerie photo


ÉTIQUETTES :
motoneige skidoo snow