Service à l’auto mécanique

Mario Lacroix Auteur : Mario Lacroix 17 Nov 2020

Service à l’auto mécanique

Kennett C. Purdy est un inventeur dans l’âme ! Il dépose une demande de brevet le 2 juillet 1948 pour un système de service à l’auto assez particulier… Sa demande stipule que son invention est un système d’approvisionnement mécanique de nourriture jusqu’à l’occupant d’un véhicule dans un stationnement suite à une commande. Un an plus tard, le premier drive-in restaurant est ouvert au 8201, Beverly Boulevard à Los Angeles. Il se nomme The Track

Le but recherché par Purdy est d’éliminer les services à l’auto traditionnels existants (car hops). Les voitures doivent se stationner en bordure d’un rail, qui est libre bien sûr, et ceux-ci sont placés de deux façons : soit en forme de demi-cercle ou encore autour d’un point central qui représente le restaurant ou l’on prépare la commande.

Une fois stationné, vous n’avez qu’à ouvrir le panneau et prendre connaissance du menu qui est à l’intérieur ou encore appuyer sur un bouton pour parler au commis. A l’intérieur de ce boitier de transport, on y trouve en permanence les accessoires tel que : essuie-tout, sel, poivre, ketchup, ustensiles, etc…

Après avoir dicté votre commande, le commis vous donne le prix à payer. Vous devez déposer la somme dans le plateau (boîtier couvert) et celui-ci est activé automatiquement vers le restaurant. Lorsque votre commande est prête, le plateau est réacheminé vers vous avec votre lunch ainsi que votre monnaie en retour, s’il y a lieu. Une fois terminé, il suffit de tout remettre sur le plateau et quitter.

La motorisation du système est actionnée par un petit moteur de ½ force et il peut parcourir la distance de 120 pieds/minute.

Il semble qu’il y aurait eu deux autres restaurants de ce type en Californie : un au 3816 Sepulveda Boulevard à Culver City et l’autre, au 8123 Beverly Blvd à Los Angeles.

L’histoire relate aussi que ces restaurants ont attiré énormément de gens au début, aussi loin que Santa Monica. Par contre, ce principe est abandonné assez rapidement car il est impossible de servir une grande quantité de voiture en même temps. De plus, il est très coûteux d’entretenir le système à rails, et il semble qu’il n’est pas rare que l’un d’eux soit hors-service. Le Times magazine relate qu’en 1952, le tout aurait été vendu aux enchères.

 

Photo :The Old Motor   

Galerie photo