La traction en aérosol

Mario Lacroix Auteur : Mario Lacroix 05 Oct 2020

En 1969, une rare option très méconnue était disponible. Elle se nommait le Chain Liquid, sous le code d’appellation UPC V75. Cette option était offerte par Chevrolet et a été disponible une seule année. Aussi peu que 2 600 auraient été commandés. L’option Chain Liquid était une bonbonne aérosol installée dans la fausse aile arrière du véhicule contenant un produit chimique polymère qui, lorsqu’il est activé, projetait le produit directement sur le pneu et devait créer une adhérence pour améliorer la traction instantanément.

Le bouton de contrôle était installé sur le tableau de bord de l’auto. Personnellement je n’ai jamais vu cette option et pourtant, je la trouve fascinante. Il faut se mettre en contexte : en 1969, où effectivement les véhicules à propulsion arrière étaient mis à l’épreuve solidement en hiver, offrent une traction médiocre. Pas surprenant que les constructeurs ont essayé d’améliorer cet aspect. Par contre celle-ci passe à l’histoire, non pas pour son efficacité, mais plutôt pour le côté loufoque.

 

Photos: 

- En couverture: https://www.hagerty.com/media/maintenance-and-tech/liquid-tire-chain/  - auteur inconnu
- Autre photo: https://www.hotrod.com/articles/solid-lifter-showroom-place-2018-carlisle-chevrolet-nationals/?galleryimageid=925135 - auteur inconnu

Galerie photo